Wednesday, November 30, 2011

Dix ans (et 10kg) plus tard... Ten years (and 22.5lbs) later...

Dix ans que je vis aux zétazunis. J'ai vécu plus de temps ici qu'en France c'est dire! Justement, le temps passe vite, mais depuis cette fin de novembre 2001, il ne fait que s'accélérer! Pêle-mêle, l'arrivée en AZ et sa chaleur avec un seul bagage en main, la road trip express pour "l'upstate" NY (terme utilisé par les manhattaniens pour désigner tout endroit au dessus du Bronx), la rencontre avec la femme de ma vie et future mère de mes enfants dans la ville qui ne dort jamais (et les péripéties qui vont avec), crochet par la silicon valley, retour "upstate" et installation dans le NJ avec ma moitié depuis 3 ans maintenant... Malgré le peu de congés (3 semaines pour moi), le rythme infernal, le coût de la vie de ce côté de l'Atlantique, je ne regrette pas ces 10 années passés dans ce pays! On parle souvent du rêve américain et de ces immigrés venus chercher une vie meilleure. Pour moi, il s'agissait d'abord de pouvoir m'adapter, chose faite puisque j'aime les Twizzlers et je bois du Dr. Pepper! Et surtout d'y fonder une famille, chose qui est en train de se réaliser à mon plus grand bonheur!

A decade or so ago, I embarked on what we could call a great journey so far and was far from thinking that it would exceed from my stay in France (9 years). After a short flight from Toulouse to London, the 11-hour flight from there brought me to Phoenix, AZ for my first time on the US soil, with only one baggage in hand. From the hot, dry all year round AZ weather to the four seasons upstate NY, the amazing city that never sleeps where I met my wife and future mother of my children. From the quick detour to the silicon valley to the quiet Jersey side where we reside now, it has been quite a ride! And even though we (as in French people) like to complain about few things, such as short vacation time, junk food, quick pace, cost of living on this side of the Atlantic, I love it here! The notion that countless immigrants came here before me and tried to make a living, is what comes to mind after being here for a while. Some come to get rich(er), but others like myself I tend to believe, come for the great human experience, each and every one of has a unique definition of the American dream. Adapt, found a family, both a challenge and a dream and I'm lucky enough to realize them both!


2 comments:

  1. Congrats... que le temps passe vite !

    ReplyDelete
  2. Merci Dolce, time flies comme ils disent ici!

    ReplyDelete

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails