Monday, April 16, 2012

A toi l'ami trolleur

Salut l'anonyme,

Oui, je parle de toi, le ou la téméraire derrière ton clavier. Permets-moi de te tutoyer, veux-tu? Tu es si courageux(se?) que tu n'oses même pas signer tes dires. Enfin, c'est un grand mot car tu n'as jamais plus d'une ligne à apposer, cette ligne trollesque à souhait! On ne se connait peut-être pas (il vaudrait mieux d'ailleurs), mais au lieu de balancer des phrases à la con, essaye de voir le contexte d'abord puis de comprendre ce que tu lis.
Notre vie a changé depuis ce mardi 13 mars 2012. Le blog aussi, naturellement. On conte toujours nos aventures mais surtout celles de nos petits. On les élève comme on l'entend et on fait comme on peut.
D'abord, si tu n'as toujours pas compris, nous vivons aux Etats-Unis. Nous n'avons pas la chance d'avoir un statut d'expatriés tel que tu l'imagines. Ce fantasme que beaucoup de français en métropole ont. Nos congés, c'est 2 voire 3 semaines maxi et non pas 5+RTT comme en Mère Patrie (dixit Alice). Les futures mamans n'ont que 12 semaines de congés maternité au contraire des 34 pour des jumeaux en France. Il arrive parfois qu'elles perçoivent une indemnité à une fraction du salaire, enfin c'est le cas dans le NJ. On ne touche pas d'allocs ou de primes à la naissance, pas ici. D'où le besoin pour la maman de revenir bosser à plein temps dès que possible. On aurait bien aimé les avoir un peu plus avec nous mais cépapossib'.
J'aurai aimé dire à mon boss, tiens je vais poser mes RTT et prendre quelques congés sans soldes, à dans 3 mois! J'aurai bien profité de mes loulous c'est sûr, ma chérie aurait grandement apprécié aussi.
Mais comme on ne touche pas des salaires de ministres (ou de mecs qui bossent à la société géniale) et qu'on paye près de 30% d'impôts comme le reste de la classe moyenne américaine, on ne peut pas se permettre d'avoir qu'un seul parent qui bosse et vivre sur un seul salaire.
Encore une fois, nous vivons dans un pays qui n'est pas la France et ne le sera jamais. Heureusement d'ailleurs. Nous avons fait le choix de venir ici et de nous plier aux règles, point. On ne s'est pas lancés dans l'aventure sans réfléchir un minimum.
Donc oui, il faut sortir les sous, oui ça coûte cher les gamins aux US et on en est qu'au début.  C'est notre choix et on l'assume pleinement. Au pire, on pourra toujours revenir, mais c'est pas le but recherché.
Quant à toi l'ami trolleur, reste bien caché derrière ton écran surtout. Si ça te fait plaisir de balancer des phrases à la con, continues. Il suffit d'un clic pour que tes écrits rejoignent l'oubli. Ou mieux, ne reviens plus, ça sera pas plus mal.  Et sache que c'est la première et dernière fois que tu auras droit à un billet en ton honneur.

Je ne te salue point,
Arben

16 comments:

  1. Moi je vous trouve carrément courageux... Bises à vs 4! Titi

    ReplyDelete
  2. La bave du crapeau n'atteint pas la blanche colombe ;) je n'ai pas vu le commentaire incriminé mais j'imagine tout à fait...

    ReplyDelete
  3. C'est compliqué a expliquer, les contraintes, la vie, la différence.
    Et des différences il y en a...
    En tout cas élever un/des enfants c'est un challenge intéressant, courage ! mais en fait c'est aussi fun (parfois) :-)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Tout à fait et nous ne sommes qu'au début du challenge!

      Delete
  4. Arf, je suis pas bien réveillée moi, en lisant le titre j'ai cru que c'était un article sur les trotteurs mdr
    Bisous les jeunes
    A très très vite

    ReplyDelete
    Replies
    1. MDR. Bisous et à tres vite dans le NJ!

      Delete
  5. bien dit!!!
    C'est effectivement facile de juger à travers un filtre de fantasme sur les us..la réalité est bien plus difficile!!! Nous qui préparons aussi l'arrivée d'un petit bout on voit la chance qu'on a de vivre en France avec tous les avantages présents ici... Alors chapeau à vous deux et plein de bonheur à vous 4!!!!
    Bises
    Anne-Laure

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci Anne! et congrats pour la concrétisation de vos projets! Bises

      Delete
  6. Je suis votre blog avec d'autant plus d’assiduité maintenant que vous avez deux nouvelles guest stars très photogéniques:) Cet article dit des choses importantes et je vous trouve moi aussi super courageux de vous lancer dans cette aventure, american-style! Alors votons demain parce qu'il y a des belles choses à préserver en France (et ceux qui sont là-bas feraient bien de s'en rendre compte) !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci Marion et bon vote demain! à bientôt pour un des apéro-blog!

      Delete
  7. J'ai pas suivi mais félicitation pour les moutards et mort aux trolls!

    ReplyDelete
  8. Avez-vous remarqué que ce sont toujours les mêmes qui vous donnent des conseils avisés sur l'éducation, alors qu'ils sont en général très mal informés ? Alors oui, on peut toujours critiquer le fait de mettre ses enfants en crèche dès le plus jeune âge, mais flûte de pipe, chacun fait ce qu'il veut, non ? Et en l'occurence, chacun fait comme il peut. Et puis, chaque système a ses avantages et ses inconvénients, il faut le comprendre, l'accepter, et tirer parti des avantages sans penser aux inconvénients, sinon on se pourrit la vie à coup de "ah, si j'avais pu ... oh, peut-être que j'aurais du ..."
    Alors laissez les médire, ces ignorants et soyez persuadés que vos 2 poussinets seront des marmots super éveillés grâce à leur expérience précoce de la collectivité. Ce qui compte, c'est l'amour qu'on leur donne, et à la lecture du blog, je ne doute pas qu'ils en reçoivent beaucoup !
    Cécile from Chicago

    ReplyDelete
    Replies
    1. Tu as tout à fait raison, chacun fait comme il peut et surtout comme il veut!
      Les jeunes padawans sont déjà bien éveillés et le seront encore plus avec la crèche. C'est sûr qu'ils ne manquent et ne manqueront jamais d'amour, on les a trop voulu pour ne pas les aimer ces petits!
      Bon weekend électoral Cécile!

      Delete

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails