Thursday, May 13, 2010

What the duck is a ouiche?

Pourquoi ouiche et non pas quiche? Tout est parti d'une vidéo vue sur la page du livre des visages d'un copaing, et qui m'a bien fait marrer j'avoue... Alors ça n'a ni queue ni tête mais pour x raisons, ça te fait rire, va comprendre!
Donc, ayant envie d'une ouiche sans cochon (moment 30 millions d'amis: saviez-vous que le cochon grouine?), j'optais pour une ouiche aux poireaux, que ma chère et tendre apprécie énormément. Un coup de courses plus tard, je me retrouvai les mains dans la farine pour faire une pâte brisée qui devait reposer pendant 30min au moins. Entretemps, les poireaux étaient finement slaïcés et passés à la poële afin de prendre des couleurs (ils étaient tout blancs les pauvres). Deux oeufs, du beurre, de l'emmenthal et de la crème liquide, un peu de sel et de poivre et la garniture était prête! Restait plus qu'à... étaler la pâte (qui a reposé une heure finalement, elle s'est assoupie devant la télé) dans le super plat à ouiche qui nous a été offert par Ted et son épouse! Une fois la pâte soigneusement étalée (faut bien faire attention à avoir la même surface partout), les poireaux tout bronzés venaient se mélanger à la garniture, puis direction four ce qui donne à peu près ça:
What the duck is a ouiche? Who knows, really? A quiche though, is one of France's baked pies which can be declined in several varieties but always use the custard for filling (thank you wiki). After a quick trip to our food shop, I've started making the dough (shortcrust to be more exact), slice the leeks and give them some color in a pan with some butter. For the custard, two eggs, butter, milk and heavy cream (diet, stay away) with some salt-n-pepa and that was it! And since we got a beautiful dish from Ted and his wife, I got to make a first class quiche!
Voila donc le résultat final, savoureux!

2 comments:

  1. Elle a l'air bonne ta ouiche ! On la goute quand nous ?? ;)

    ReplyDelete

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails