Thursday, November 4, 2010

Beer and America

It's a big love story, to say the yeast... It all started with the Mayflower, a few hundred years and a Prohibition later, it simply became the most consumed beverage in the country! Like the king of beers for instance, where rice and corn are the main ingredients. The majority of these mass produced beers, however popular in every pub or party, are pretty much tasteless. Of course, this is my opinion only but I have a real hard time drinking that stuff, force majeure excluded. But fortunately, alternatives exist: Sam Adams, a Boston based brewery; Yuengling, from Pennsylvania, the oldest American brewery; and of course Brooklyn Brewery for the East Coast. On the West, Sierra Nevada (CA), Rogue or New Belgium (their Fat Tire is to die for) from OR are pretty good. But in almost every town you can find a micro brewery where a freshly made lager, IPA or stout awaits you. Add a nice burger and a few fries to that, and you're practically in heaven! And as Benjamin Franklin would say: beer is proof that God loves us and wants us to be happy. Brew in peace!



Ce breuvage délicieux, dont les origines remontent à l'Antiquité, est, après l'eau et le thé, le liquide le plus ingurgité sur Terre. Venue à bord du Mayflower en l'an seize cent vingt, elle n'a cessé d'être transformée au cours des siècles. Les immigrés anglais et hollandais d'abord, puis allemands un peu plus tard, tous ont essayé de recréer les conditions de brassage du vieux continent, tout en y ajoutant des ingrédients locaux. On assista alors à la naissance de la bière au maïs, ou au riz surtout lors de la Prohibition. D'ailleurs, le riz fait partie intégrante de la bière la plus consommée au monde, j'ai nommé Budweiser! Elle s'exporte tout aussi bien que son homologue restaurateur rapide, cependant elle est dégeulasse. Ce n'est que mon avis, mais que ce soit le roi de la bière ou celle qui descend tout droit des rocheuses à bord d'un train réfrigéré (la pub vaut son pesant de cacahuètes), ces bières n'ont aucune saveur et donnent la bouche (très) pâteuse le lendemain. Bien sûr, on peut retrouver toutes les bières européennes, que ce soit aux bars ou dans les supermarchés. Mais on peut tout aussi bien trouver des bières un peu moins "commerciales" et locales qui valent le coup. La brasserie Sam Adams, nommée après le père fondateur et venant tout droit de Boston; Yuengling, la brasserie la plus ancienne et qui vient de Pennsylvanie ou encore la Brooklyn Brewery. Pour ce qui est de la côte Ouest, Sierra Nevada (CA) ainsi que Rogue (OR) sont des bières aussi différentes qu'excellentes. Puis viennent les macro brasseries, que l'on retrouve dans presque chaque ville, où on peut goûter de très bonnes bières fraîchement sorties des fûts. Ajoutez à ça un bon burger et quelques frites et c'est le paradis assuré! Et je vous laisse méditer sur cette citation sublime de Benjamin Franklin: la bière est la preuve que Dieu nous aime et veut que nous soyons heureux. Buvez en paix!


Cask beer from Brooklyn/Bière à la tireuse de Brooklyn

1 comment:

  1. We come in Yeast!

    Excellent le jeu de mot du début :)

    ReplyDelete

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails